COMMISSIONS INTERCOREVIH
IST et Santé Sexuelle

En Ile-de-France, une part de plus en plus importante de HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes) consomment  des Cathinones (produits psychoactifs) et autres nouveaux produits de synthèse (NPS). Ils les consomment par injection (Slam), voie nasale, orale, ou anale. Ces produits sont consommés dans un contexte sexuel et/ou festif.

Ces personnes sont appelées les chem’sexeurs. Ceux utilisant les drogues par voie intraveineuse des Slameurs.

Face à cela, les soignants se disent souvent démunis car ne savent pas comment prendre en charge de tels patients et il existe aujourd’hui peu de structures de soins qui répondent aux attentes de ce public. 

Les HSH consommateurs de produits psychoactifs ont un risque augmenté d’exposition au VHC car dans la plupart des cas, ils maitrisent moins, voire mal, la réduction des risques liée à l’usage de drogues par rapport aux usagers de drogues les plus précaires qui fréquentent les CAARUD. Ces derniers ont une « histoire » souvent plus longue avec les produits et y sont davantage sensibilisés.

Les HSH consommateurs de produits psychoactifs ne connaissent généralement mal les lieux ressources mis à leur disposition pour récupérer du matériel de prévention et obtenir des informations sur la réduction des risques. De plus, il est difficile pour eux de fréquenter ces structures car ils ne se reconnaissent pas comme usagers de drogues.

Les objectifs à réalisés :

  • Réaliser un état des lieux des structures existantes en IDF pour l’accueil et l’accompagnement des Chemsexeurs
  • Réaliser une brochure d’information sur les services disponibles, à destination des chem’sexeurs

La prochaine commission InterCoreVIH CHEMSEX aura lieu le 17 décembre 2019 de 19h à 21h à l'Hôtel-Dieu

 

 

Compte-rendus :

CR du 1er octobre 2019
CR du 11 juillet 2019

 

 

 

 

 Revenir à l'accueil
Date de dernière mise à jour : 2 Décembre 2019